CARACTÉRISTIQUES DU CYPRAEA : OVNI 385 N° 50 décembre 2001




Tonnage allège : 8,5 tonnes
Tonnage en charge : 9,5 tonnes
Longueur : 12m
Bau : 3m80
Tirant d’eau : de 0m70 à 2m30
Moteur : VOLVO D2-55   55 chevaux
Réservoir eau : 500 litres
Réservoir gasoil : 200 litres + jerricanes

VOILES:
Gréement cotre :
Génois d'origine sur enrouleur Profurl
Trinquette SailConsept sur enrouleur Profurl janvier 2010
Grand Voile lattée SailConcept à prise de ris automatique Janvier 2010
Spi asymétrique sur chaussette 2007
Tourmentin


INSTRUMENTS DE NAVIGATION :

Poste radio récepteur BLU Grunding VB 400
VHF Fixe NAVICOM  RT 160 + portable Radio océan pocket 4000
GPS Fixe MLR FX 312 + portable Magellan + Antenne GPS USB
Contrôleur de batterie THIRA AMB 441
Navtex Furuno NX-300
Radar Furuno M1715
Détecteur de radar MerVeille
AIS RC10 relié à l'ordinateur
Balise de suivi par satellite DMR800
Logiciels de navigation : Open CPN (GPS + AIS), ScanNav (cartographie google earth), Visual Passage Planer (pilot chart)
Logiciel Navastro (point astro)
Logiciel Stellarium (étoiles et planètes)
Sextant Freiberger
Antenne WiFi ALFA AWUS036H


GÉNÉRATEURS DE COURANT (RECHARGE BATTERIE) :

Moteur : 2 alternateurs de 60 Ah (répartiteur de charge dispo en cas de défaillance de l'un des 2)
Éolienne : aérogène 6 (charge jusqu’à 30 A par 30 nœuds de vent)
2 Panneaux solaires : Kyocera 95 x 2 = 190 watts (charge moy. = 3 à 6 A)

4 batteries de 110 Ah pour le service (Pilote auto, instruments de navigation, éclairage, frigo…)
+ 1 batterie de 110 Ah pour le démarrage du moteur et le guindeau.



TRAVAUX SUR LA QUILLE DE GAVIOTA

Vendredi 1er juillet 2011
après 1 mois et demi de séjour à Pornic, je commence à m'ennuyer, heureusement je vais avoir de quoi m'occuper car la quille de l'ovni 25 de Marine est pourrie. On décide donc de la changer dans le hangar du Cormier.

Dimanche : Enlèvement de tout l'équipement de "la gaViota", puis découpe d'une partie de la table à carte pour pouvoir accéder au fond du bateau

1ère étape
Découpe de l'ancienne quille le 4 juillet



















"La Gaviota" ressemble à un dériveur lesté ;-)


















puis transport dehors

















et découpe en tranches pour tenter de récupérer le lest.
















Pas de chance, Nicole de Pompony Jo nous annonce que la quille est pleine de grenaille de fer donc pas récupérable
















Je vais chez un ferrailleur acheter 33 galettes d'acier et 150 kg de plomb pour servir de lest puis le soir je dessine la nouvelle quille en fonction des dimensions des galettes (20,8 cm de diamètre, 7,6 cm d'épaisseur, 13kg pièce)


 2ème étape:
La tôle de 3m x 1,5m en 5mm, la tôle de semelle en 10mm et le tube d'étrave de la quille (diamètre 60mm) sont au hangar de Gégé, on commence donc la nouvelle quille dès le mardi après midi (semelle + 3 peignes pour les renforts).


















Mercredi, coulage du plomb à l'intérieur de 19 galettes

















Jeudi matin : isolation de la quille pour que le plomb et l'acier ne soit pas en contact avec l'aluminium : une bande TBS collée + une bande de tissus synthétique collée au sika + pose au sika des galettes sur cet ensemble. Il faut caler le tout car j'empile à plat 8 galettes sur 3 piles à l'avant + sur champ 9 galettes à l'arrière de la quille































Jeudi après midi : Il ne reste qu'à découper la tôle de 5mm et la poser pour border les 2 cotés puis Roger fera toutes les soudures

















3ème étape
Dimanche, Jean et Gégé me donne un coup de main pour redresser le bateau (ligne de flottaison parallèle au sol et bateau droit)
Lundi c'est Joseph Grand Mousse qui va transporter les 700 kg de la quille entre les 2 hangars (1km) et avec un trans-palette on mettra près de 3h pour la positionner parfaitement sur le bateau.
















Mardi 12 juillet : Notre voisin paysagiste Ludovic Bourmaud nous prête une rallonge 380volts et Roger soude avec son MIG la quille sur "La Gaviota" jusqu'à midi.


















L'après midi on découpe et soude les varangues pour renforcer l'ancrage de la quille.
























Test s'il n'y a pas de fuite avec un colorant rouge très fluide

















Mercredi : Meulage de la peinture brulée par la soudure puis nettoyage de la poussière.
 

 
















4ème étape:
il ne reste plus qu'à
- peindre la quille
















- couler dans la quille une résine pour bloquer le lest et assurer l'étanchéité

















- adapter l'intérieur (table à carte, plancher) et  remettre l'équipement dans la "gaViota"
















 Jean François transporte gaViota


















Jusqu'à la marina de Pornic
















 Bruno me donne un coup de main pour l'amarrage


















puis essai en mer



 

Blog de Cypraea - Template par GeckoandFly, Blogcrowds et Laurian.