Traversée de l'Atlantique 1- Namibie -Ste Hélène






































Traversée de Namibie à ste Hélène sans problème : Alizé régulier de Sud Est 10 à 20 noeuds, alternances de ciel couvert à ensoleillé, température fraîche au départ augmentant chaque jour, très peu de bateaux croisés, mer peu agitée avec parfois une houle significative , allures vent arrière à grand largue, vitesse moyenne du bateau entre 5 et 6 noeuds , enfin pêche de 3 poissons aussitôt mis sous vide.

Il nous aura donc fallu 9 jours pour faire 1239 milles et du moteur qu'au départ et à l'arrivée.
A ste Hélène nous sommes accueillis par Jacques d'Enjoy et Martin le Tchèque.
Dès le lendemain nous ferons ensemble le tour de l'île en taxi, visite de la tombe et du musée Napoléon compris évidemment.
L'île est entourée de falaises désertiques mais c'est une véritable forêt tropicale au centre et au fonds des vallées malgré la quasi inexistance de ruisseau. Très peu de culture ni même de jardin potager.
heureusement on trouvera quand même quelques fruits et légumes dans les magasins, un peu cher quand même (belles tomates locales à 4€/kg). Le mouillage sur bouée est devant la ville principale de Jamestown, il est parfois rouleur et ventilé par des rafales tombant de la falaise impressionnante située juste à 100m, on se baigne du bateau dans une eau translucide à 25º .
Pour débarquer, c'est un peu plus sportif à cause de la houle, il faut attraper des cordes qui pendent le long du quai. Une bouée écartée permet d'y laisser l'annexe en mettant un grand bout en va et vient. Douche, toilette, robinet d'eau, poubelle juste à côté, Douane et immigration en ville accessibles à pied. on y trouve aussi au moins 5 églises ! une banque sans ATM (monnaie Livres Ste Hélène en parité avec la pound anglaise), des petits super marchés, resto bars équipés du wifi à 7€/heure.
Nous avons pu aussi faire quelques randonnées intéressantes. les Hélènois sont très accueillants, tout le monde nous salut. pas de problème pour faire du stop, il y a presque autant de voitures que d'habitants.
Escale donc sympathique, reposante, indispensable aussi pour nous permettre de réparer la drisse de trinquette coupée en tête de mât, de changer 1 coulisseau de grand voile et différents bricolages moins urgents.

nous sommes 8 bateaux amarrés aux énormes bouées jaunes et rouges dont 4 français. Tout le monde semble partir lundi 8 avril, Enjoy pour le cap vert, Martin pour la Martinique, nous pour Fernando de Noronha et les autres pour le Brésil.





2 commentaires:

  1. Unknown a dit…

    Merci des nouvelles ça à l,air facile...bonne route  

  2. Unknown a dit…

    Pegase003 à dit bonne route...merci des nouvelles....profitez bien de cette belle traversée...et bon séjour à Fernando....la vie est chère la bas  


 

Blog de Cypraea - Template par GeckoandFly, Blogcrowds et Laurian.